Avertissements

MONQ ©, LLC est une compagnie de santé et lifestyle, nous recommandons donc fortement nos produits à ceux qui sont intéressés par une vie holistique. Cependant, tout le monde est différent et vous pouvez avoir une réaction différente aux ingrédients des Airsticks et des réactions non désirées peuvent se produire. Vous utilisez ces produits à vos risques et périls. Vous ne devez pas utiliser les Airsticks si vous êtes préoccupé par un effet indésirable potentiel.

Les informations qui vous sont fournies sur ce site et sur les différents réseaux sociaux Airstick ainsi que les déclarations et les produits mentionnés sur ce site n’ont pas été évaluées ni approuvées par la FDA. L’Airstick n’est pas un produit médical et il n’est pas conçu pour diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie ou une affection. Si vous avez un problème de santé, consultez un médecin ou votre fournisseur de soins de santé alternatif.
Toujours consulter un médecin avant d’utiliser tout nouveau produit, y compris les Airsticks MONQ. Sachez que certains des produits de ce site peuvent interagir avec les médicaments que vous prenez. Ces dispositifs ne doivent pas être utilisés comme un substitut aux conseils de votre propre médecin. Vous devriez consulter votre propre médecin pour tout problème lié à votre santé. Nous n’assumons aucune responsabilité pour l’utilisation abusive de nos produits, ni pour l’utilisation pouvant être faite de l’information fournie sur nos différents sites Web.

Nous ne commercialisons ni ne vendons d’Airsticks aux enfants de moins de 18 ans, ni aux femmes enceintes ou allaitant.

Les allergies sont rares avec les Airsticks mais nous vous encourageons à lire la liste des ingrédients pour vous assurer que vous n’avez pas de sensibilité connue à l’un d’entre eux. Si vous êtes ou pensez être allergique à l’un des ingrédients, ou si vous présentez une réaction allergique, nous vous encourageons à consulter un médecin et à cesser votre traitement.
Les Airsticks doivent être inhalés selon les instructions. Nous sommes prudents quant à la recommandation des Airsticks aux anciens fumeurs, car nous ne savons pas si l’utilisation d’un tel dispositif augmentera l’envie de recommencer à fumer. Gardez ces appareils hors de portée des enfants et des animaux domestiques, le petit couvercle en plastique du tube d’expédition peut constituer un risque d’étouffement pour eux.

Précautions

Toutes les substances, y compris le sel et l’eau, sont dangereuses à des concentrations inappropriées. La même chose peut être dite des divers constituants d’aromathérapie trouvés dans les Airsticks. De vraies allergies peuvent survenir avec les Airsticks et peuvent entraîner des problèmes de santé significatifs, y compris l’anaphylaxie. Cela étant dit, la grande majorité des problèmes énumérés ci-dessous dépendent de la dose et ne poseront probablement pas de problème dans les doses extrêmement faibles trouvées dans les diffuseurs MONQ.

Pendant des milliers d’années, les cultures du monde entier ont utilisé l’aromathérapie, et l’aromathérapie est l’une des formes les plus sûres de « thérapie ». Par souci de complétude, nous attirons votre attention sur les informations disponibles dans la littérature sur les risques de divers composés aromatiques. Une réaction allergique peut survenir avec n’importe quelle huile essentielle, y compris celles utilisées pour nos Airsticks.

Voici une liste alphabétique des complications éventuelles les plus communes étant associées aux huiles essentielles. À noter, celles-ci n’ont pas été spécifiquement expérimentés avec les Airsticks MONQ et sont simplement des effets pouvant subvenir à l’utilisation d’huiles essentielles :

Piment : Peut être dérangeant pour ceux qui ont le syndrome du côlon irritable ou d’autres problèmes de digestion.
Anis : Peut interagir avec des médicaments sensibles aux œstrogènes car il a des effets œstrogéniques légers et devrait être évité pendant la grossesse.
Basilic : Peut ralentir la coagulation du sang et doit être arrêté 2 semaines avant la chirurgie. Le basilic peut également abaisser la tension artérielle et devrait être évité pendant la grossesse.
Bergamote : Peut nuire à l’absorption de certains médicaments. La bergamote peut également affecter l’absorption du potassium qui peut causer des crampes musculaires.
Orange amère : Ne doit pas être prise par ceux qui ont une pression artérielle élevée ou un glaucome. Comme l’orange amère est un stimulant, il peut interagir avec une variété d’antidépresseurs, d’antihypertenseurs, de médicaments régulateurs du rythme cardiaque et d’autres stimulants.
Poivre noir : Ne doit pas être pris par les femmes enceintes à des doses thérapeutiques.
Carvi : Peut causer des problèmes de somnolence ou des nausées. Comme il a été connu pour impacter la menstruation, il devrait être évité par les femmes enceintes.
Camomille : Peut provoquer des vomissements en cas d’ingestion en très grande quantité.
La camomille romaine peut provoquer une réaction allergique chez les personnes sensibles à la famille des Asteraceae / Compositae. Les membres de cette famille comprennent l’herbe à poux, les chrysanthèmes, les marguerites et bien d’autres.
Cannelle : Ne devrait pas être prise par les femmes enceintes à des doses thérapeutiques car elle peut agir comme un stimulant utérin.
Sauge sclarée : Ne doit pas être utilisée pendant ou après la consommation d’alcool ou autres drogues et peut causer des maux de tête lorsqu’elle est utilisé en grande quantité.
Copaïba : Peut causer des problèmes d’estomac et des nausées à fortes doses.
Graine d’aneth : Ne doit pas être prise par les femmes enceintes à des doses thérapeutiques.
Eucalyptus : Devrait être évité par les personnes souffrant d’hypertension artérielle. Ceux qui souffrent d’asthme et qui ont des difficultés respiratoires devraient utiliser l’eucalyptus avec prudence.
Fenouil : Devrait être évité pendant la menstruation et en présence d’épilepsie, d’hyperplasie prostatique et de tumeurs œstrogéno-dépendantes.
Encens : Peut causer des nausées ou des douleurs à l’estomac. Les personnes atteintes de troubles de la coagulation, qui prennent des anticoagulants ou qui doivent subir une intervention chirurgicale ne devraient pas prendre de l’encens parce qu’il agit comme un anticoagulant.
Hysope : Ne doit pas être utilisée si vous avez des antécédents de convulsions, car cela peut les déclencher ou les aggraver.
Géranium : Peut avoir un effet sur l’équilibre hormonal. Les femmes enceintes et allaitant devraient éviter de l’utiliser.
Gingembre : Peut interférer avec la coagulation du sang et ne doit pas être pris en même temps que des anticoagulants.
Jasmin : Peut produire des migraines et peut aggraver les tumeurs œstrogéno-dépendantes.
Kava : Ne doit pas être utilisé si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. Peut causer des problèmes de somnolence et il faut faire preuve de prudence si vous l’utiliser avant de conduire. Ne pas combiner avec de l’alcool. Une légère nausée ou une diarrhée peuvent survenir en cas d’utilisation en grande quantité.
Lavande : Peut accentuer les effets des dépresseurs du système nerveux central, tels que les narcotiques et l’alcool.
Citronnelle : Peut aggraver le glaucome et l’hyperplasie prostatique.
Marjolaine : Prétend alléger la libido, ou autrement dit, améliorer votre capacité à contrôler vos désirs sexuels.
Néroli : À évitez si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. Peut causer des problèmes de somnolence et il faut donc faire preuve de prudence si vous conduisez. D’autres effets secondaires sont possibles si utilisé fréquemment : nausées et maux de tête.
Origan : Devrait être évité par ceux qui ont des problèmes cardiaques ou des troubles sanguins.
Persil : Peut être nocif pour le foie si pris en grande quantité.
Patchouli : Peut causer des étourdissements si inhalé pendant une longue période de temps. Le patchouli peut également avoir un effet sédatif à fortes doses.
Menthe poivrée : Peut causer de la diarrhée, des nausées et des problèmes respiratoires si elle est utilisée en grande quantité. À éviter pour ceux ayant la maladie de reflux gastro-oesophagien et autres problèmes de vésicule biliaire. Comme la menthe poivrée est un stimulant, elle peut interférer avec le sommeil si elle est prise à forte dose près du coucher.
Romarin : A le potentiel de provoquer des crises si pris à fortes doses.
Sauge : Ne doit pas être utilisée en présence de troubles épileptiques ou d’hypertension artérielle.
Bois de santal : Peut provoquer une irritation de la peau chez certaines personnes. À éviter si vous êtes enceinte. Il existe très peu de rapports sur le santal et les effets indésirables associés.
Menthe verte : Peut causer des maux de tête, des nausées et des étourdissements en cas d’inhalation prolongée.
Estragon : Peut interférer avec la coagulation du sang et ne doit donc pas être utilisé 2 semaines avant la chirurgie.
Arbre à thé : Peut causer des effets secondaires majeurs en cas d’ingestion, y compris des nausées, des vomissements, des hallucinations, une faiblesse musculaire et des anomalies des cellules sanguines.
Thym : agit comme un stimulant utérin et devrait donc être entièrement évité pendant la grossesse.
Curcuma : Peut causer des nausées et de la diarrhée à forte dose. Il peut interagir avec une variété de médicaments, y compris l’aspirine, les analgésiques, les anticoagulants et autres.
Il devrait être arrêté au moins deux semaines avant toute chirurgie. Les femmes enceintes devraient éviter de consommer du curcuma.
Vanille : Peut causer des nausées et des maux de tête si l’utilisateur est exposé à son odeur pendant une longue période de temps. Dans les cas graves, la vanille peut avoir des effets néfastes sur le système nerveux.
Ylang Ylang : Peut provoquer des nausées et des maux de tête.

Lorsque vous utilisez un Airstick avec la lumière LED activée, vous respirez de la vapeur ou de la brume et non des produits brûlés. La vapeur est composée de variété d’extraits de plantes naturelles provenant d’herbes biologiques, d’épices et d’autres plantes à partir desquelles les produits d’aromathérapie ont été produits pendant des siècles.
Tout comme pour tout nouveau produit, nous vous encourageons à faire preuve de jugement et de modération. Nous ne recommandons pas l’utilisation excessive d’Airstick. Effectuer quelques respirations très douces, quelques fois par jour sont notre niveau d’utilisation recommandé. En outre, il n’est pas nécessaire d’aspirer par les poumons, l’usage approprié étant d’amener l’air aromatique dans votre bouche puis d’expirer par le nez.

Veuillez noter que si chacun des ingrédients principaux dans nos Airsticks a démontré avoir certains effets indépendants lorsqu’ils sont utilisés seuls, le produit final contenant tous les ingrédients mélangés n’a pas été testé, et aucune revendication spécifique n’est faite pour la combinaison d’ingrédients dans tout Airstick.
De plus, bon nombre des plantes spécifiques et de nombreux terpènes spécifiques qui ont été étudiés par des chercheurs indépendants et référencés par la suite dans les divers articles de ce site Web ne sont inclus dans aucun des mélanges d’Airsticks actuels. Les références à la littérature scientifique visent à fournir des renseignements généraux sur les bienfaits pour la santé à base de plantes et de terpènes seulement, et aucune allégation santé spécifique concernant un mélange ne devrait en être déduite.

Les ingrédients biologiques dans nos extraits de plantes ont été utilisés pendant des milliers d’années en aromathérapie ainsi que dans d’autres formes de médecine, et leurs avantages pour la santé et la sécurité avec ces utilisations ont été bien documentés. Cependant, il y a toujours des risques avec de nouvelles méthodes d’utilisation. Merci de prendre en compte le fait que la Fédération internationale des aromathérapeutes ne recommande pas d’avaler des huiles essentielles mais seulement de les inhaler.

L’ingrédient principal des Airsticks est la glycérine végétale certifiée biologique de haute qualité à base de noix de coco. La glycérine végétale (GV) est vaporisée par des millions de personnes chaque jour. Elle a été considéré comme sûre par la FDA depuis 1975.
Les extraits de plantes entières ont été utilisés pendant des milliers d’années comme constituants d’aromathérapie, et ont très bien été étudiés. L’inhalation d’huiles essentielles chauffées a été faite pendant des siècles, par exemple en les ajoutant à l’eau bouillante sur un feu. Cependant, ils n’ont pas été chauffés et respirés directement dans les poumons par un appareil électronique jusqu’à il y a environ 10 ans, il n’y a donc pas d’expérience à long terme avec des vapeurs de cette nature.

Il a été noté que lorsque vous chauffez de la glycérine végétale, de l’acroléine peut se produire. Respirer des huiles essentielles concentrées peut nuire à votre santé. Veuillez noter que les Airsticks ne contiennent pas d’huiles essentielles concentrées, mais utilisent plutôt des substances diluées. Ainsi, inspirer dans les poumons n’est pas la bonne utilisation. Si cela vous inquiète, n’utilisez pas les Airsticks MONQ.

Les personnes souffrant de maladies ou de faiblesses respiratoires supérieures connues, telles que l’asthme ou la MPOC, ne devraient pas utiliser d’Airstick.

Les informations sur ce site Web sont fournies « telles quelles », sans garantie d’aucune sorte, expresse ou implicite.

Les informations sur ce site Web peuvent contenir des inexactitudes techniques ou des erreurs typographiques. Les informations peuvent être changées ou mises à jour sans que vous en soyez averti.

Effets secondaires des Airsticks MONQ

Nous apprécierions être informés de tout événement indésirable qui se produit pour vous afin que nous puissions les documenter ici. Notez que les effets secondaires les plus fréquents sont une sécheresse de la bouche, des selles molles et une irritation de la gorge ou des yeux.

La bouche sèche est généralement le résultat de l’inhalation de la vapeur de la base de glycérine végétale. C’est un phénomène courant avec toutes les utilisations de la vaporisation. De nombreux utilisateurs constatent que cette sensation de sécheresse de la bouche s’évapore d’elle-même après une période de temps relativement courte, quelques jours au maximum. Pour d’autres, ils trouvent que boire plus d’eau peut être très efficace.

Certaines irritations des voies respiratoires supérieures peuvent être dues à l’acroléine ou à d’autres composés. Si vous développez une irritation significative des voies respiratoires supérieures, vous devez cesser d’utiliser les Airsticks MONQ immédiatement. Merci de noter que lorsque le liquide dans l’appareil est épuisé, la saveur de l’appareil va changer et il peut avoir un goût amer, ou vicié. C’est une indication claire que la durée de vie du produit est terminée et que vous devriez cesser d’utiliser ce diffuseur spécifique. Les Airsticks ne sont actuellement pas rechargeables, mais vous pouvez les recycler.

La glycérine végétale a souvent été utilisée comme suppositoire pour prévenir la constipation. Vous constaterez peut-être que vous avez des selles plus lâches que d’habitude lors de votre première utilisation d’un Airstick Vous pourriez aussi avoir des nausées ou des maux d’estomac. Dans la plupart des cas, ceci, comme la bouche sèche, est transitoire. Bien que nous n’ayons pas été informés de tous ces effets potentiels, d’autres effets indésirables rapportés par la GV sont des douleurs, une respiration sifflante, un gonflement de la langue et une gastro-entérite. Encore une fois, si vous éprouvez l’un de ces problèmes, vous devriez cesser d’utiliser les Airsticks et consulter un médecin si la gravité de votre état le justifie.

Effets secondaires rapportés :

Environ 500 000 personnes ont utilisé les Airsticks MONQ dans le monde. La liste suivante répertorie les effets secondaires qui ont été signalés directement à MONQ par courrier électronique et / ou par d’autres méthodes. Nous ne savons pas si tous / toutes sont liés à l’utilisation des Airsticks, mais une relation temporelle a été notée par l’utilisateur.

Plus de 6 rapports :

  • Réaction allergique
  • Tousser
  • Bouche sèche (fréquemment à court terme et généralement soulagée par une consommation d’eau supplémentaire)
  • Mal de tête
  • Irritation de la gorge / mal de gorge

Entre deux et cinq rapports :

  • Sensation de brûlure, de choc ou de surchauffe
  • Mucus augmenté
  • Irritation dans la bouche
  • Laryngite
  • Selles molles
  • Nausées
  • Pneumonie (peut avoir contribué à)
  • Essoufflement
  • Problèmes de sinus
  • L’étanchéité dans les poumons
  • Capuchon supérieur se délogeant
  • Estomac bouleversé
  • Rêves vifs
  • Respiration sifflante

Un rapport :

  • Peau craquelée dans le nez
  • Vertiges
  • Saignement de nez
  • Possibilité de saisie
  • Bourdonnement dans les oreilles
  • Spotting sur les pilules contraceptives
  • Oeil gonflé
  • Goût inhabituel dans la bouche
  • Vomissement

Responsabilité et dommages

Des dispositifs physiques similaires à ceux à partir desquels nos vapeurs sont produites ont été connus pour chauffer excessivement et / ou exploser et peuvent causer des dommages si cela se produit.

Le dispositif physique est dangereux en cas d’ingestion, inséré dans une autre cavité du corps et ne doit pas être autorisé à être à portée des enfants. Le bouchon du tube d’expédition / stockage est petit et peut constituer un risque d’étouffement. Airstick ne peut être tenu pour responsable des blessures ou dommages résultant d’un tel événement, y compris de l’inhalation des vapeurs produites par nos Airsticks.
La responsabilité d’Airstick vis-à-vis de vous n’excédera pas le montant que vous avez dépensé pour l’acquisition d’un Airstick et n’inclut en outre aucune responsabilité pour toute perte indirecte, perte de profit, blessure ou autres dommages. Toute poursuite intentée contre Airstick sur la base d’informations sur ce site ou sur la base de réclamations de dommages d’Airsticks sera déposée dans la France et sera régie par les lois de l’état français.

Vous acceptez qu’en tant qu’entité à responsabilité limitée, Airstick a un intérêt à limiter la responsabilité personnelle de ses dirigeants et employés. Vous acceptez de ne pas introduire personnellement de réclamation à l’encontre des dirigeants, employés, agents ou entrepreneurs indépendants d’Airstick pour toute perte que vous pourriez subir en lien avec le site ou ses produits.
Sans préjudice du paragraphe précédent, vous acceptez que les limitations de garanties et de responsabilité énoncées dans cette clause de non-responsabilité protégeront les dirigeants, employés, agents, filiales, successeurs, ayants droit et sous-traitants d’Airstick.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter.