En savoir plus

Plus d’informations sur les Airsticks thérapeutiques MONQ® !

Qu’est-ce qu’un Airstick ?

Les Airsticks thérapeutiques de la marque MONQ® sont des diffuseurs portatifs d’aromathérapie qui transforment nos mélanges d’huiles essentielles et de glycérine végétale issue de noix de coco en vapeur et en aromathérapie.

Le terme « vaporisateur » est donc techniquement exact mais peut être trompeur. En effet les Airstick ne contiennent aucun des ingrédients que l’on trouve communément dans la plupart des appareils étiquetés comme vaporisateurs, nos Airsticks ne contiennent ni nicotine ni arômes artificiels. C’est la raison pour laquelle nous appelons nos Airsticks des diffuseurs d’aromathérapie portables plutôt que des « vaporisateurs ».

Les huiles essentielles sont créées à partir d’ingrédients biologiques et naturels qui sont placés dans des dispositifs en acier inoxydable de haute qualité et fabriqués conformément aux normes de sécurité les plus élevées.

À l’intérieur de chaque appareil se trouve une batterie lithium qui réchauffe une petite dose de glycérine végétale de noix de coco dans laquelle est infusé un mélange d’huiles essentielles et d’extraits de plantes entières.

 

Comment fonctionnent les Airsticks MONQ ?

L’airstick est un appareil moderne d’aromathérapie avec lequel on aspire des huiles essentielles naturelles et biologiques. Cette aspiration active une petite batterie qui réchauffe le liquide aromathérapeutique qui est ensuite absorbé dans une mèche de coton biologique. Pendant que le liquide aromathérapeutique chauffe, il se transforme en brume composée de vapeur et de dioxyde de carbone et en composants aromatiques libérés par les huiles essentielles. Cette brume est inhalée par la bouche et ensuite expirée par le nez.

 

Une question liée est « Est-ce que l’on fume un Airstick » ?

La réponse est non. Fumer est l’action de brûler une substance puis d’inhaler le matériau brûlé.  L’utilisateur ne fume pas car aucune substance n’est brûlée lors de l’utilisation d’un Airstick. La brume que l’on voit et qui ressemble à de la fumée n’est que de la vapeur, similaire à la vapeur dégagée par de l’eau en ébullition (le liquide à l’intérieur des Airstick est chauffé à 100°C environ).

 

Ingrédients

Les Airsticks sont créés à partir de mélanges personnalisés d’huiles essentielles provenant de sociétés américaines réputées. Pour tenir compte des écarts d’approvisionnement, les huiles essentielles sont achetées auprès de plusieurs sociétés, telles que Eden Botanicals. La page de chaque produit Airstick décrit les spécificités de l’approvisionnement de ses ingrédients.

Les plantes sauvages non-OGM sont cultivées biologiquement et/ou récoltées de manière durable (aux États-Unis si possible et ailleurs dans le monde si nécessaire), le matériel végétal est transformé aux États-Unis en huiles essentielles et extraits de plantes entières. Tous les ingrédients cultivés aux États-Unis proviennent de transformateurs certifiés biologiques Oregon-Tilth, et toutes les plantes cultivées à l’échelle internationale sont certifiées biologiques par des organisations spécifiques à la région et approuvées par Oregon Tilth une fois aux États-Unis.

La majorité des huiles sont produites par distillation à la vapeur ou par extraction de CO2, sans utilisation d’alcool. Celle-ci est ensuite mélangé à de la glycérine végétale dérivée de la noix de coco et certifiée biologique.

Chaque Airstick est un mélange sur mesure d’huiles essentielles, diffusées dans une base de glycérine végétale biologique. L’étiquette de chaque Airstick indique les trois ingrédients principaux, mais ils sont composés d’une douzaine d’ingrédients environ.  Veuillez noter que si vous êtes allergique à une huile essentielle ou à l’un de nos ingrédients, contactez-nous avant d’utiliser le produit.

 

Appareil

MONQ est dédié à la création d’expériences aromathérapeutiques. Voici un lien sur les caractéristiques les plus importantes des Airsticks. Pas besoin de s’interroger sur ce qui est dans votre main. Tout est là !

Sécurité des huiles essentielles

L’airstick MONQ est sans danger d’utilisation , que ce soit pour les huiles essentielles ou pour le système de chauffe des ingrédients. Il est donc sans danger si l’appareil est utilisé conformément aux instructions, et non par des personnes souffrant de maladies respiratoires, d’allergies aux huiles essentielles, ou par des femmes enceintes ou qui allaitent.

Les Airsticks MONQ ne sont pas des e-cigarettes car ils ne contiennent pas de nicotine. De plus les Airsticks MONQ sont intrinsèquement plus sûrs que la plupart des autres vaporisateurs car ils ne contiennent pas d’arômes artificiels ou de produits chimiques synthétiques et que leur base est la glycérine végétale biologique (faite à partir d’huiles végétales).

Les femmes enceintes ou qui allaitent ne doivent pas utiliser d’Airstick, tout comme les personnes souffrant d’asthme, de bronchites chroniques, d’emphysème, d’infection respiratoire aiguë ou d’autres maladies respiratoires. Aucun effet indésirable n’est à prévoir pour les personnes qui ne présentent pas ces conditions.

 

Les Airsticks sont-ils pour tout le monde ?

Presque tout le monde !

Les personnes âgées de moins de 18 ans, les femmes enceintes ou allaitant ne doivent pas utiliser d’Airstick.

Bien qu’il ne soit pas illégal pour les moins de 18 ans, les Airsticks ne souhaitent pas encourager l’habitude familière « main à la bouche » chez les enfants. En tant qu’entreprise éthique, nous croyons que les enfants mineurs peuvent développer une tendance au tabagisme, une habitude que nous proscrivons. Toutefois, nous pensons qu’un adulte non fumeur qui utilise un Airstick ne sera pas enclin à fumer.

Concernant la grossesse, la National Association for Holistic Aromatherapy recommande d’éviter certaines huiles essentielles lors de la grossesse ou de l’allaitement. Certains Airsticks contiennent des plantes de cette liste. Pour lire l’article en entier, visitez le site NAHA (anglais).

De la même manière, les Airsticks MONQ ne doivent pas être utilisés par les personnes souffrant de conditions pulmonaires chroniques telles que de l’asthme ou de MPOC/BPCO.

Vous pouvez consulter notre page Avertissement pour avoir plus d’informations et d’explications.

 

Y a-t-il des substances illégales à l’intérieur des Airstick MONQ?

Cela nous surprend d’entendre cette question mais il n’y a aucune substance illégale dans nos produits.

Il n’y a ni marijuana (cannabis), ni THC (tetrahydrocannabinol) ni aucune autre « drogue ». Les Airsticks sont légaux dans les 50 États des États-Unis et dans l’écrasante majorité des pays du monde.

Par ailleurs, il n’y a ni tabac, ni nicotine et pas d’arômes artificiels. Il n’y a pas de substances chimiques ni d’ingrédients addictifs. Vous ne pouvez pas développer d’addiction aux Airsticks.

 

Quels sont les éléments à l’intérieur d’un Airstick ?

Pour chacun des Airsticks MONQ, des plantes biologiques cultivées aux États-Unis (si possible) sont extraites et ensuite infusées dans de la glycérine végétale 100% pure, de qualité alimentaire, dérivée de la noix de coco, que la FDA reconnaît comme sûre. Lorsque des plantes non cultivées aux États-Unis sont requises, elles sont traitées aux États-Unis à l’aide de procédés tels que l’extraction du CO2 et la distillation à la vapeur.

Comme expliqué ci-dessus, alors que le mécanisme d’action de l’Airstick est celui d’un vaporisateur, nous n’utilisons généralement pas le terme vaporisateur pour diverses raisons. Tout d’abord, l’Airstick ne contient pas la plupart des ingrédients couramment trouvés dans de nombreux dispositifs appelés vaporisateurs, tels que la nicotine ou des arômes artificiels.

On nous pose souvent des questions comme « Y a-t-il du diacétyl dans les Airstick ? ». Le diacétyl vient des arômes artificiels et il n’y a aucun arôme artificiel dans les Airsticks donc aucune diacétyl.

Nos essais en laboratoire ont également démontré que l’Airstick N’INCLUT PAS de formaldéhyde, de nickel, d’étain, de plomb ou d’aluminium.

 

Les Airsticks ne sont pas des e-cigarettes

Les Airsticks MONQ sont des diffuseurs de bien-être basés sur l’aromathérapie. Il s’agit d’une mise à jour moderne d’une tradition ancienne.

Les e-cigarette sont définies comme des systèmes électroniques délivrants de la nicotine (Electronic Nicotine Delivery Systems, ou ENDS). Nos Airsticks sont donc sans nicotine, sans tabac et sans arômes artificiels.

Les Airsticks peuvent être considérés comme des vaporisateurs car ils vaporisent les huiles essentielles et les extraits de plantes sauvages dans une base de glycérine végétale. Ainsi, par définition, le terme « vaporisateur » peut être exact, même si les vaporisateurs classiques contiennent des batteries à haute puissance, de grandes quantités de vapeur, de nicotine et parfois des arômes artificiels, que l’on ne retrouve pas dans nos Airsticks.

 

Les Airsticks sont sans danger

Les Airsticks MONQ sont sans danger lorsqu’ils sont utilisés selon nos instructions. Nous encourageons les utilisateurs à inhaler leur Airstick 2 à 3 fois par jour, en prenant 2-3 inhalations à chaque utilisation. Quand nous parlons d’inhalation, nous parlons d’aspirer la brume dans votre bouche, de la garder un moment, puis d’expirer par le nez. Il n’y a pas besoin d’inhaler dans les poumons. Merci de noter que la plupart des utilisateurs éprouvent un effet agréable, généralement dans les 5-10 minutes après utilisation.

 

Les questions que l’on nous pose souvent :

* Chauffage des huiles essentielles : Nous entendons souvent des questions concernant le chauffage des liquides d’aromathérapie par des personnes qui croient que le chauffage de l’aromathérapie est dangereux. Nous reconnaissons fièrement que l’aromathérapie chauffée par le mécanisme utilisé par MONQ est en effet un nouveau concept. Cependant, depuis des millénaires, les Eucalyptus sont mis dans l’eau sur le feu, et il existe aujourd’hui une pléthore d’appareils qui chauffent les liquides d’aromathérapie à haute température en utilisant différentes méthodes, y compris l’électricité directe, etc.

* Respiration des huiles essentielles : C’est la méthode la plus répandue. Que ce soit par l’intermédiaire d’un diffuseur, dans un bain, sur votre oreiller ou comme une lotion, c’est l’inspiration du parfum qui produit l’effet, par l’intermédiaire du système olfactif. Cependant, cela étant dit, il n’est pas nécessaire d’inhaler l’Airstick dans les poumons pour en tirer le meilleur parti.

* Concentration des huiles essentielles : Nous reconnaissons que les huiles essentielles concentrées sont dangereuses. Chaque Airstick est composé de 80% de glycérine végétale biologique dérivée de la noix de coco et de 20% de mélange d’huiles essentielles. Chaque huile essentielle est diluée, et vous en respirez environ 0,003 ml à chaque inspiration. Les dangers liés aux huiles essentielles trop concentrées, brûlées ou ingérées disparaissent avec les Airsticks.